Des articles

Épiscopat et succession apostolique selon Hincmar de Reims

Épiscopat et succession apostolique selon Hincmar de Reims



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Épiscopat et succession apostolique selon Hincmar de Reims

Par George Tavard

Études théologiques, Vol. 34 (1973)

Introduction: Hincmar, moine de l'abbaye Saint-Denys à la périphérie de Paris, a été élu archevêque de Reims en 845 par les évêques de province réunis à Beauvais. Depuis la conversion de Clovis (482-511), et plus que jamais depuis les Carolingiens, avec Pépin le Bref (751-768) et Charlemagne (768-814), ont initié leur politique réformatrice, les évêques francs ont été, à toutes fins pratiques , choisi par le roi. Hincmar était en effet connu à la cour de Louis le Pieux (décédé en 840) depuis 822, et il devait rester fidèle à la cause de Charles le Chauve (décédé en 877) dans les conflits du roi avec ses demi-frères. Fils de Louis le Pieux par un second mariage, Charles fut fait par son père roi des Francs d'Occident malgré l'accord de 817 sur le partage de l'Empire: seuls les fils de la première reine hériteront de la couronne. Avec le traité de Strasbourg en 843, la position de Charles devint, comme celle de Louis l'Allemand (décédé en 876), roi des Francs d'Orient, assez sûre. Au contraire, Lothaire (décédé en 855), dont les ambitions impériales avaient provoqué la coalition de ses jeunes frères, Louis et Charles, se retrouva sur la défensive. Pépin, roi d'Aquitaine jusqu'en 833, était mort en 838 et son royaume, jamais officiellement reconnu, avait été donné à Charles le Chauve.


Voir la vidéo: Le sacre des rois de France (Août 2022).