Des articles

Une approche archéologique insulaire de la colonisation viking de l'Atlantique Nord

Une approche archéologique insulaire de la colonisation viking de l'Atlantique Nord


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Une approche archéologique insulaire de la colonisation viking de l'Atlantique Nord

Par Pieterjan Deckers

Papier remis à Pêche, commerce et piraterie conférence à Tammisaari, Finlande en 2006

Introduction: Le présent article est une brève exploration de l'application des méthodes couramment utilisées dans l'étude archéologique des îles du Pacifique et de la Méditerranée à l'expansion des Vikings à travers l'Atlantique Nord au cours du IXe au XIe siècles après JC. Les piliers de cette approche seront la biogéographie insulaire, combinée à une compréhension théorique des processus de migration et de colonisation insulaire.

W.F. Keegan et J.D. Diamond ont été les premiers à réaliser le plein potentiel d’une méthodologie biogéographique dans l’étude archéologique et historique des îles, bien que certains archéologues insulaires utilisaient déjà des versions rudimentaires des méthodes de Keegan et Diamond avant cette date. Depuis 1987, cette approche a été appliquée à de nombreux épisodes de colonisation insulaire, principalement dans le Pacifique et la Méditerranée.

Il faut souligner que cet article se veut une expérience intellectuelle plutôt qu'une déclaration définitive sur le cours de l'expansion vers l'ouest des Vikings. Il est issu d'une thèse de licence à l'Université catholique de Louvain consistant principalement en une évaluation critique des théories et des hypothèses actuelles dans l'étude archéologique des sociétés insulaires. L'étude de cas sur laquelle se fonde cet article visait à tester ces théories dans une séquence particulière et bien documentée de colonisations insulaires. En raison de ces limites et de la taille de la zone d'étude, il n'a pas été possible de fonder ce document sur un document complet et à jour statut quaestionis de la recherche archéologique, historique et paléoécologique dans l'Atlantique Nord.

Bien que sa portée soit ainsi limitée, cet article vise à démontrer les possibilités offertes par les méthodes biogéographiques pour rassembler les preuves d’une étendue géographique aussi vaste que les «colonies» nordiques de l’Atlantique Nord en une image cohérente. Avant de passer à cette analyse, les preuves littéraires, archéologiques et autres existantes de l'exploration et de la colonisation vikings de ces lieux doivent être brièvement passées en revue.


Voir la vidéo: Des vikings en Amérique Les Grands Explorateurs #3 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Avrey

    Je félicite, on vous a visité avec une idée tout simplement magnifique

  2. Erasmus

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis sûr. Discutons-en. Envoyez-moi un e-mail en MP, nous parlerons.

  3. Negis

    Cette idée brillante va bien

  4. Nikolrajas

    Super, c'est une opinion précieuse

  5. Hershel

    Je partage pleinement son point de vue. Je pense que c'est une bonne idée.

  6. Huntingdon

    Ce n'est que conditionnel, rien de plus



Écrire un message